Vendredi 6 juillet
Jean de La Fontaine et Alphonse Daudet

par

Bruno De Boisgelin

Vendredi 13 juillet
Le conte de l'île inconnue

par Agnes Gaulin

Vendredi 20 juillet
Dans ma valise

Sandra Calderan 

Vendredi 20 juillet
L'horreur est humaine, l'humour est noir

par Richard Lakatos

Vendredi 27 juillet
concert

Max Broussaille

et La Maumarcha

 


Vendredi 6 juillet 20h30

Jean de La Fontaine et Alphonse Daudet

Bruno de Boisgelin

Bruno de boisgelin nous donne vie à tout un bestiaire et un monde poétique oublié.
Le petit poisson deviendra grand, la chèvre de Monsieur Seguin fera résonner ses sabots noirs et luisant et vous repartirez avec l'accent du curé de Cucugnan. Le sourire au lévres et le coeur en joie.- 50 min, à partir de 12 ans


Vendredi 13 juillet 20h30

Le conte de l'île inconnue

Agnès Gaulin

50 min, à partir de 12 ans
Lecture théâtralisée du texte de José Saramago par Agnès Gaulin - Cie des Hauts Parleurs
Parce qu'il est impossible que n'existe pas une île inconnue, un homme frappe à la porte du Roi et lui dit : "Donne -moi un bateau." Le Roi accède à cette étrange demande...
Quête aux frontières du conte merveilleux et du conte philosophique, voyage vers l'œuvre flamboyante et humaniste d'un auteur majeur du XXIème siècle, prix Nobel de littérature.


Vendredi 20 juillet 16h30

Dans ma valise

Sandra Calderan - Cie Ololo

30 min, enfants 2-6 ans
C'est dans la valise d'Eglantine Tourniquet que tous les ingrédients pour faire un spectacle sont réunis. Elle se promène de ville en village à la rencontre d'enfants avec qui elle pourra partager ses histoires. Seulement voilà, Madame Valise n'en fait qu'à sa tête et préfère sortir des cailloux que des princes, des patates que des chevaux blancs...Une histoire pour les touts petits qui voient sous leurs yeux les objets se raconter et créer un personnage final.


Vendredi 20 juillet 20h30

"L'horreur est humaine, l'humour est noir"

Texte de Bernard Haller av Richard Lakatos

Cie Ololo

Un spectacle noir comme l'encre et léger comme un nuage...
Mélange d'humour noir et absurde, les textes choisi vont fouiller dans les recoins obscurs de l'âme humaine.Tonalité tragique, comique, burlesque, terrifiante et désespérée. Rien ne permettra au spectateur d'échapper à son reflet dans ce miroir de la tragi-comédie humaine Heureusement il y a le rire, dérisoire, libératoire, et le plaisir de la démesure. L'horreur est humaine, soyons horribles !


Vendredi 27 juillet 20h30

Max Broussaille et La Maumarcha

Concert

Guitare, accordéon, violoncelle et chant.
Une marche à pas lent, une musique et des chansons faites ici au pays, au village, en paysan. Peut-être qu’il y aura des fantômes, d’autres blues venus d’ailleurs, du Cap Vert au Brésil, des campagnes d’ici ou d’ailleurs ; des langues disparues, des graines à faire pousser. Une musique qui cherche à créer des liens, à défaire des nœuds, à faire des racines, à pousser les murs.
Avec la poésie, avec la douceur, avec le rythme qui est tout simplement la vie…